La révolution de l’impression 3D atteint le secteur de la construction

Publié le : 08 juin 20223 mins de lecture

L’impression 3D est une technologie qui apporte avec elle une myriade d’applications, y compris dans le secteur de la construction.

Dans le domaine de la construction et du bâtiment, certains projets basés sur l’impression 3D

Cette technologie, qui s’est développée de manière plus notable ces dernières années, peut simplifier la vie des gens, en créant des objets que vous utilisez quotidiennement ou en créant des éléments pour différents types de modèles.

Mais outre ces applications plus simples, ce type d’impression commence à être utilisé à d’autres fins ayant un impact plus important sur la société, comme en médecine, avec la fabrication de prothèses, dans l’alimentation ou dans les secteurs de la construction et du bâtiment.

Dans le domaine de la construction et du bâtiment, certains projets basés sur l’impression 3D ont déjà été développés.

Selon les experts, ils présentent de nombreux avantages par rapport aux procédures de construction actuelles.

Dans ces cas, une réduction des émissions de carbone dans l’atmosphère a été observée, ainsi qu’une réduction de la quantité de matériaux utilisés et du temps investi dans la construction de la structure.

En outre, la construction avec les techniques d’impression 3D ne nécessite pas de moules, ce qui réduit considérablement les déchets produits.

La construction à l’aide d’imprimantes 3D utilise une grande machine (une macro-imprimante) qui peut combiner différents matériaux tels que du ciment, divers déchets industriels (verre) et un composant durcisseur.

Cette macro-imprimante superpose le matériau obtenu en fonction d’un modèle généré par ordinateur jusqu’à ce que les différentes parties de la structure soient achevées.

2 exemples de constructions géantes par imprimante 3D

Une des constructions par imprimante 3D les plus connues est un pont en acier au-dessus d’un canal à Amsterdam, aux Pays-Bas, inauguré en 2021.

Pour ce projet, deux imprimantes 3D ont été utilisées. Chacune située à une extrémité du pont, elles ont commencé à travailler depuis la rive correspondante vers la rive opposée jusqu’à ce qu’elles soient dans la zone centrale.

C’est la première structure en Europe à être entièrement construite à l’aide d’une imprimante 3D.

Un autre exemple, déjà construit, est un bureau situé à Dubaï, aux Émirats arabes unis, qui occupe environ 250 mètres carrés et dont le coût s’élève à 125000 euros.

Pour réaliser ce projet, une imprimante d’environ 6 mètres de haut, 36,5 m de long et 12,2 m de large a été utilisée.

Plan du site